AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FOETICIDE FEMININ EN INDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 1:53

Je suis désolée pour des raisons de copyright j'ai été obligée de supprimer cet article. Avec toutes mes excuses.
Je vous promets toutefois de reprendre trés rapidement ce dossier.


Dernière édition par le Sam 13 Jan - 3:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
babebibobu
Posteuse légendaire
avatar

Nombre de messages : 1397
Localisation : Sur une petite butte du Plat pays
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 2:30

pale Pffffffffff, il y a vraiment encore beaucoup de boulot et de combats à mener devant nous.
Je n'ai pas honte d'etre libre et heureuse, mais plutot de ne pas en faire plus pour faire progresser les mentalités, ici et ailleurs, et rendre le monde moins dégueulasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 3:49

J'ai vu un reportage sur les repercussions de cette élimination systématiques des filles en Inde...et ce qui me fait halluciner, c'est que malgré le fait que certaines régions soient remplies d'hommes qui ne pourront jamais se marier, il n'est toujours pas question de remettre en cause ces traditions. Tout au plus, les familles consentent à "acheter" une femme sans dote que des traficants ont plus ou moins enlevées dans les régions les plus pauvres plutôt que de se dire "ah ben tiens, il faudrait peut être revoir le système parce que ça marche pas".
Une femme qui ne pourrait pas "produire" de garçon est toujours une "bonne à rien" et ça ne touche pas que les campagnes reculées...tout ça pour une question de dote lors du mariage. Du coup, ils voient bien que des villages entiers sont uniquement masculinisés et ils continuent quand même et préfère se livrer à un traffic que de passer par une remise en cause de la tradition ( on pourrait logiquement considérer, en étant cynique que la femme prendrait "de la valeur" en devenant une denrée rare, mais non...).
Hallucinant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 12:47

Merci de ta réaction Mini et encore toutes mes excuses d'avoir était obligée de supprimer l'article car le journal cité interdit la reproduction de ses textes.
Comme je l'ai dit je vais refaire se dossier.
Je n'ai pas vu le reportage de la 2 mais j'avais vu celui d'Arte et comme tu le dit c'est vraiment hallucinant, on se demande si l'on est bien au 21° siécle?
Revenir en haut Aller en bas
mariacallas
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 4102
Age : 35
Localisation : Rijsel
Humeur : Des Ptits Trous Des Ptits Trous Toujours des Ptits Trous ...
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 13:35

21° siecle certes ... mais contextes differents ... on oublie souvent cela a mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 14:12

Concernant l'Inde , je ne pense pas que ce soit l'époque qui compte...mais plutôt une question de logique : ils tuent les filles, ils se retrouvent dans certaines régions avec des quotas de 5 garçons pour une fille, et ils continuent à ne pas se poser de questions.
Et là je me dis que pourtant, il n'y a pas besoin de s'appeler Einstein, d'avoir fait de hautes études, d'avoir touché la "modernité" pour comprendre que ça pose problème. Quelque soit l'époque où le pays, la donne "devrait" naturellement s'inverser...sauf que là le système est tellement pourri qu'ils conscentent juste à faire du traffic de femme et à payer en renonçant à leur dote. Personne ne veut toujours donner naissance à une fille, parce que les filles sont une ruine, alors que s'ils paient pour avoir des filles d'ailleurs, qui en plus n'ont rien demandé et surtout pas des mariages forcés, ils pourraient tout aussi bien inverser la donne. Ca serait toujours aussi pourri puisqu'il y aurait toujours une question d'argent mais comme je disais, d'un point de vue cynique, une marchandise prend de la valeur quand elle manque...
C'est dans ces cas là qu'on se dit "vive la France"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 14:52

Non Maria le contexte et le 21°siècle n'ont rien à voir dans l'histoire puisque cette "élimination" des foetus ou des bébés féminins est en Inde une tradition millénaire.

Je reviendrai comme promis sur ce dossier avec des renseignements plus complets en attendant voici le résumé de l'émission "Envoyé spécial" de France 2 de jeudi dernier.

Un monde sans femmes
de Stéphanie Lebrun et Arnaud Kehon

L’Asie est devenu le continent le plus masculin du monde. Entre la Chine et l’Inde, il manque 100 millions de femmes.

C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’il existe un tel déséquilibre entre le nombre d’hommes et de femmes sur un si large territoire, conséquence de 20 ans d’élimination des fœtus de filles. Depuis l’apparition de l’échographie, à la fin des années 70, l’avortement est utilisé comme un moyen de sélection sexuelle.
Stéphanie Lebrun s’est rendue, avec sa caméra, dans le nord de l’Inde, au Penjab et en Haryana, là où les avortements sélectifs ont provoqué une catastrophe démographique. Les femmes ont quasiment disparu du paysage et des millions d’hommes sont condamnés à vivre seuls, sans épouses, sans enfants. Ce sont des "chassda", déjà "vieux garçons" à 25 ans, incapables de trouver leur place dans une société où le mariage est une institution, un passage obligé dans la vie des familles.


D’autres ne se résignent pas et n’hésitent pas à acheter des épouses. Depuis quelques années est apparu en Inde un trafic de fiancées : des femmes sont achetées à des milliers de kilomètresde là, dans les Etats pauvres ou à l’étranger, Bangladesh et Népal, pour quelques dizaines d’euros. Des intermédiaires les revendent 10 fois plus cher. Certaines sont vendues plusieurs fois, d’autres disparaissent…

Carnet de route dans un pays qui n’aime pas les femmes, qui les considère toujours comme un fardeau, un coût et un obstacle à la prospérité des classes moyennes émergentes.
Revenir en haut Aller en bas
mariacallas
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 4102
Age : 35
Localisation : Rijsel
Humeur : Des Ptits Trous Des Ptits Trous Toujours des Ptits Trous ...
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 15:32

un contexte Cleis ce n'est justement pas un momet m comme le 21 ° siecle

Etonnant que tu ne sois pas briefée que les phases cycliques ou linéraires du temps et de ses reprensentations ....
Je clos ici le debat,me concernant car pas le courage de faire face a l'ignorance ambiante (sans vouloir vexer personne ce qui de toutes façons sera le cas ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 20:09

Perso quand j'aborde un sujet que je connais et que les autres ne connaissent pas je donne des explications...
Parce que "pas le courage de faire face à l'ignorance ambiante" c'est clairement insultant, et un chouia prétentieux au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 20:35

No comment sur "l'ignorance ambiante", Mini a parfaitement dit ce que je pense.
Toutefois avant de donner des leçons il faut aussi savoir lire.
J'ai écrit : "le contexte ET le 21°siècle" ce qui rend ta désobligeante "leçon" tout à fait inutile, chéééééére Maria.
Revenir en haut Aller en bas
mariacallas
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 4102
Age : 35
Localisation : Rijsel
Humeur : Des Ptits Trous Des Ptits Trous Toujours des Ptits Trous ...
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Sam 13 Jan - 21:31

Nulle leçon tu prends toujours les choses comme tu le souhaites chere Cleis
Sur ce la desobligeante et insultante doit aller se soigner, au déplaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Lun 15 Jan - 15:46

Je souhaiterais revenir sur le sujet... malgré les tensions ambiantes !!! feu

Je peux ?

Maria : "21° siecle certes ... mais contextes differents ... on oublie souvent cela a mon sens."

Cleis : "Non Maria le contexte et le 21°siècle n'ont rien à voir dans l'histoire puisque cette "élimination" des foetus ou des bébés féminins est en Inde une tradition millénaire."

Juste deux idées :

- L'Asie et l'Europe sont deux continents très distincts, géographiquement comme culturellement, économiquement... Chaque peuple a ses traditions, on ne reviendra pas là-dessus... ce que Maria voulait dire je pense, c'est qu'en tant qu'Européens, nous ne pouvons juger, de part nos origines ou croyances particulières, la façon de vivre de nos voisins. Il ne s'agirait pas d'intolérance si nous le faisions mais d'ethnocentrisme [terme socio approprié : L'ethnocentrisme est une attitude conduisant à juger toute chose selon le seul point de vue d'une culture donnée, à prendre les valeurs de celle-ci comme critère de référence absolu.

- Le foeticide est contraire à la Déclaration universelle des droits de l'homme, il constitue une violation de celle-ci. Il faut savoir que 500.000 foetus féminins sont éliminés chaque année en Inde... En 20 ans, le déficit de femmes a atteint les 10 millions. (Source : Amnesty International).

Considère-t-on le foeticide comme un véritable meurtre ? Ne représente-t-il pas une forme d'avortement ? En connaissant pertinemment le futur de ces jeunes filles (mariages de force pour dote, certaines sont même volées par des voisins et vendues...), l'avortement est-il à cautionner dans ce cas précis ? De quel droit sont-elles ainsi traitées ? Au nom d'une tradition millénaire ?

... en tant qu'humain, et non européen ou français à tout prix, doit-on passer sous silence cette véritable catastrophe macabre qui dure depuis des lustres ? La réponse est NON, merci Cleis pour l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Lun 15 Jan - 20:11

euh juste un truc sur l'ethnocentrisme : ya absolument aucun complexe à
avoir à se réclamer de la déclaration universelle des droits de l'homme
pour trouver le comportement des autres immoral ! des repères il en
faut.. ;-)



à moment donné ils nous ont gavé sur ce que l'ethnocentrisme était un
mal, qu'on se prenait pour ché pas quoi menfin peu ou prou les mêems
racntaient que l'homosexualité est un vice bourgeois occidental.. la
supériorité d'une culture par rapport à l'autre évidemment ne doit pas
être posée dans ces termes là mais elle se pose complètement en parlant
de son rapport philosophique au respect de la vie et du vivant.. bref
l'avortement ok l'eugénisme non ! rien ne peut le justifier ni la
coutûme ni encore moins les considérations démographiques..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Lun 15 Jan - 20:39

En ce qui me concerne, puisque j'ai poussé mon raisonnement jusqu'à considérer la femme en terme de "valeur" , je ne pense pas qu'il s'agissait d'ethnocentrisme.
Cela dit...critiquer la peine de mort aux Etats Unis pourrait également revenir à considérer ma culture française comme supérieure à ce moment là, alors que c'est juste que je trouve cela stupide.
Quand je m'insurge sur l'inégalité hommes / femmes dans mon pays, je ne vois pas pourquoi je trouverais cela moins stupide dans d'autres pays...
En bref, n'est ce pas une autre forme de snobisme occidental que de devoir trouver bien ailleurs ce que l'on accepte pas chez soi ?
Expliquer c'est comprendre, comprendre ce n'est pas accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Lun 15 Jan - 20:51

nocom a écrit:
euh juste un truc sur l'ethnocentrisme : ya absolument aucun complexe à
avoir à se réclamer de la déclaration universelle des droits de l'homme
pour trouver le comportement des autres immoral ! des repères il en
faut.. ;-)

Alors là, tout à fait... et c'est la raison pour laquelle j'ai séparé les deux idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 2:42

Non Pénélope dans le cas qui nous occupe on ne peut pas parler l'ethnocentrisme, c’est une théorie un peu plus compliquée que la définition que tu en donnes.
Je m’explique :
Lorsque l’on interdit en France le port du voile aux filles musulmanes on pourrait dire que c’est de l’ethnocentrisme ( j’ai bien dit …on pourrait) mais lorsqu’on refuse la pratique de l’excision ou de l’infibulation de ces mêmes filles il ne s’agit plus d’imposer nos coutumes à des gens qui sont différents de nous mais d’éradiquer une mutilation barbare sur des filles sans défense.
Et là nous n’avons pas à nous justifier, nous devons agir……simplement au nom de la plus simple humanité et du droit inaliénable de chaque individu de disposer librement de son corps.
De plus l’alter mondialisme fait qu’aujourd’hui nous sommes tous responsables de la misère, de l’exploitation et des crimes que subissent TOUS les citoyens de la planète Terre et qui ne peuvent être justifiés ni par des croyances ou des coutumes et ce dans n’importe quel pays.

Mais revenons à l’Inde.

Un vieil adage indien dit :
« Élever une fille, c'est comme arroser le jardin du voisin ».
L’élimination des filles est donc une tradition ancestrale indienne.
En effet lorsque des parents veulent marier une fille ils doivent verser une dote qui peut atteindre des sommes faramineuses, à la famille du marié. Non seulement une fille peut amener la ruine de la famille alors qu’un garçon apportera beaucoup d’argent en se mariant.
Il faut donc se débarrasser des filles dés leur naissance.
Avant, les parents déposaient un peu de sève de ficus sous la langue de leur nouveau-né lorsqu'ils découvraient que c'était une fille. Le bébé mourait en quelques heures. Ou bien on le noyait dans une bassine, loin des regards mais avec la complicité de la famille.

Désormais les techniques modernes permettent de « régler le problème » avec beaucoup plus d’efficacité. Des médecins ( si on peut appeler ces gens de ce nom) parcourent les villages à bord de véhicule parfaitement équipés pour pratiquer les deux interventions : échographie puis avortement si c’est une fille.
Le tout soutenu par des campagnes de publicité du genre :
« Dépensez 5000 roupies maintenant pour économiser 500 000 roupies plus tard »,
comparant le prix d'un forfait échographie/avortement au coût de la dot.

Bien entendu, cette pratique est profondément liée à la culture indienne, depuis longtemps dominée par les hommes que l’on soit sikh, musulman ou chrétien, dans toutes les communautés religieuses, la naissance d'un garçon est fêtée, celle d'une fille est vécue comme un deuil.
Le garçon est considéré comme une force de travail, il hérite du patronyme et des biens ; les filles, envisagées comme un fardeau financier à cause de la dot à payer pour les marier, sont opprimées dès la naissance et tout au long de leur vie de femme : droits sociaux et successoraux inexistants, soumission totale à l'époux qui a sur elles droit de vie et de mort...

Pénélope, je précise que je ne mets pas en doute ce que tu penses de ces pratiques criminelles et j'ajoute que tu nous as permis d'aller plus loin dans le débat, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 10:39

Citation :
De plus l’alter mondialisme fait qu’aujourd’hui nous sommes tous responsables de la misère, de



je ne vois pas ce qu'ils viennent faire là eux, présentés comme une
autorité en plus, dans la mesure où en termes de non respect de
l'humain ils se posent là..



ps : dans tous les cas je ne suis pas responsable de la misère dans le monde !



tiens d'ailleurs ça me fait penser à un passage lu dans un livre
d'André Brink, c'est dommage je n'ai vraiment pas les références :
c'est l'histoire d'un juif américain qui fait un magnifique discours
devant une super assemblée en grande pompes et tout en disant :"nous
sommes tous responsables du mal faits aux noirs, de leur vente comme
esclaves, de leur esclavage, de leur souffrance.." et vraiment il
insiste son discours est super émouvant on s'y croirait, à ce moment là
ya un diplomate qui éclate de rire le regarde et lui dit : "mais qu'est
ce que tu raconte ? pendant que nos grands parents utilisaient et
maltraitaient les noirs comme esclaves dans nos plantations
ton grand père crevait de faim à croupir dans son ghetto russe.." ;-)



et je dis ça juste pour dire que les discours culpabilisants n'ont
jamais fait avancer les choses, pédagogiquement si on veut utiliser ce
ton là (perso j'm pô mé bon..) il est plus pertinent de mettre en avant
la propension de tout un chacun à aider (soit à titre gratuit, ce qui
n'existe pour ainsi dire pas, soit pour se faire mousser.. )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 13:17

J'ai aussi tiqué sur cette notion d'ingérance...j'avoue que ça m'effraie un peu.

Je ne pense pas que la culpabilité fasse avancer les choses...il me semble que chaque population doit apprendre par elle même et faire ses propres choix en fonction des erreurs du passé.

Si on parle de lutte contre l'excision...l'évolution des mentalités ne se fait jamais si bien que par la population elle même, lorsque des femmes prennent leur courage à deux mains et parcourent le pays pour expliquer ce en quoi c'est un grave problème...c'est de cette façon que certains pays africains ont mis des lois en place pour interdire ces mutilations.

Tout ce que nous pouvons faire c'est soutenir ces individualités ou ces groupes qui font en sorte que les choses avancent, si nous sommes convaincus de part notre propre expérience du bienfait de notre position.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 13:46

Citation :
Non Pénélope dans le cas qui nous occupe on ne peut pas parler l'ethnocentrisme, c’est une théorie un peu plus compliquée que la définition que tu en donnes.
Je m’explique :
Lorsque l’on interdit en France le port du voile aux filles musulmanes on pourrait dire que c’est de l’ethnocentrisme ( j’ai bien dit …on pourrait) mais lorsqu’on refuse la pratique de l’excision ou de l’infibulation de ces mêmes filles il ne s’agit plus d’imposer nos coutumes à des gens qui sont différents de nous mais d’éradiquer une mutilation barbare sur des filles sans défense.
Et là nous n’avons pas à nous justifier, nous devons agir……simplement au nom de la plus simple humanité et du droit inaliénable de chaque individu de disposer librement de son corps.
De plus l’alter mondialisme fait qu’aujourd’hui nous sommes tous responsables de la misère, de l’exploitation et des crimes que subissent TOUS les citoyens de la planète Terre et qui ne peuvent être justifiés ni par des croyances ou des coutumes et ce dans n’importe quel pays.

C'est exactement ce que je pense... et je me répète une dernière fois, ça m'ennuie ce malentendu tout de même !!!

Pour l'ethnocentrisme... je parlais au nom de Maria qui semblait sous-entendre qu'on ne prennait pas suffisamment en considération le peuple en question, ses traditions... En tout cas, je l'ai compris ainsi. Et puis je voulais, par là même, calmer les esprits échauffés !

Maintenant, je pense que la fin de mon dernier poste parle de lui-même et il est bien sûr hors de question de cautionner ou de faire taire ce genre de pratique meutrière en France, en Europe, en Asie, dans le monde. On parle bien de droit fondamental de l'homme. Nous sommes d'accord.

Pour ce qui est du port du voile, je ne suis pas vraiment d'accord. L'interdire en France ne relèverait aucunement d'ethnocentrisme..., notre pays a aussi ses propres valeurs et n'a pas à les modifier pour un étranger. Ce ne serait pas considérer notre culture supérieure, ce serait la renier ! Et ce ne serait pas non plus imposer nos coutumes aux personnes puisque c'est eux qui veulent y avoir accès.
Des étrangers venant vivre en France, se doivent, pour s'intégrer, de faire allégeance de certaines façon d'être et de faire du pays d'origine, s'ils ne souhaitent pas l'exclusion... ou la révolte de certains groupes politique, féministe ou autre. Soit accepter la position des dominants et s'y plier pour faire partie du jeu... Une personne qui échoue dans ce processus ne sera réellement intégré au système français. Je ne dis pas que c'est bien... il y a forcément des pertes de pensées individuelles, une forme de discrimination... la France est ainsi faite (voir les entretiens de naturalisation pour prouver sa "francité"...).

Le port du voile en France et le foeticide en Inde sont deux choses qui ne méritent pas la comparaison... sauf si des Indiens venaient à réaliser des foeticides en France, et ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 14:24

wé ben nan les alter mondialistes sont au minimum des gugusses et nous ne sommes pas responsables de la misère dans le monde..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 14:43

Petit rebondissement hors sujet sur la notion "d'intégration".
Déjà , le terme d'intégration en soi est gênant...je parlerais plutôt d'adaptation, qui permet de prendre en compte la culture et les lois du pays d'adoption sans pour autant renier sa propre culture ( qui peut également être une richesse pour le pays d'adoption, chose que l'on ne prend pas suffisemment en considération ).
Cette adaptation est souvent gênée en France parce qu'elle se fait de plus en plus dans la coercition, et d'une certaine façon, la demande aux personnes d'origine étrangères de se montrer "plus françaises que les français", j'oserais aller jusqu'au "plus blanc que blanc"...et ça dure sur plusieurs générations.

Lorsque je suis allée faire renouveler ma carte d'identité je n'ai pas eu de problèmes...lorsqu'une amie, née en France de parents algériens, a du le faire, il fallait qu'elle rassemble des papiers pour "prouver" qu'elle était bien française alors qu'elle l'est de naissance. Cela grâce à cette question "comment être vous français ?" qui indique qu'il y a des français plus français que d'autres ( on remerciera monsieur Sarkozy pour cela ).
Si même un français n'est pas reconnu comme tout à fait français, ou en tout cas, pas français comme les autres...en plus du regard de la société qui le lui rappelle à chaque étape...le problème d'adaptation est il vraiment uniquement le fait des "étrangers" ou des français d'origine étrangère ?

Bref...pour en revenir au sujet, étant donné la manière dont nous mêmes nous conduisons vis à vis de cultures "autres" dans notre propre pays, cela me renvoie à la necessité de laisser la population des autres pays prendre conscience de ce qui va ou ne va pas et évoluer à sa manière. La meilleure façon de faire évoluer un système selon moi, c'est d'être à l'intérieur de ce système...l'ingérance extérieure, qu'elle soit motivée ou on par des sentiments légitimes, sera la plupart du temps vécues comme une agression.
D'où l'idée de davantage soutenir les actions et les modes de pensées qui s'expriment à l'intérieur plutôt que de débarquer comme la cavalerie tels des missionnaires venant prêcher la bonne parole.

Cela correspond davantage à ma vision de l'altermondialisme...aider le développement par la richesse (humaine ou économique ) d'un pays, aider à faire émerger ses richesses, donner son avis tout en respectant la liberté de l'autre. Les sociétés sont telles des individus : on peut toujours donner un avis ou un avertissement mais on apprend jamais si bien que par soi même, en trouvant nos propres réponses à nos propres problèmatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 17:35

comment peut on avoir "sa" vision de l'altermondialisme ? ce qui (et je
trouve ça rigolo) reviendrait à créer sa propre église au sein de
l'église... franchement des propos tels que "vive l'altermondialisme
bonheur révélé" ça me rappelle "prolétaires de tous les pays unissons
nous" ou d'autres dont on sait ce qu'ils promettaient ainsi que là où
ils ont mené..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 18:38

Parce que pour moi l'altermondialisme n'est pas un mouvement qu'une poignée de personne peuvent s'accaparer mais une volonté de proposer d'autres fonctionnements pour un monde plus égalitaire...et il me semble que c'est toujours quelque chose en construction.
Y'a pas un bouquin texte édité avec des règles définies sur la question pour référence que je sache...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 19:06

ok et de mon point de vue l'altermondialisme est un mouvement tenu par une poignée de gens dangereux.. ;-)



(je repasse pour la bibliographie faut juste que je googleise un chouilla ..)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 16 Jan - 21:54

Honnêtement, si c'était/c'est le cas...je trouverais un autre terme à employer c'est tout démon2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOETICIDE FEMININ EN INDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» MASCULIN FEMININ
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: