AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FOETICIDE FEMININ EN INDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mer 17 Jan - 2:08

Pénélope j'avais bien compris ta position sur la question comme je l'ai dit à la fin de mon post.
D'autre part, je n'ai jamais comparé le port du voile au foeticide féminin.
J'ai écrit :"Lorsque l’on interdit en France le port du voile aux filles musulmanes on pourrait dire que c’est de l’ethnocentrisme ( j’ai bien dit …on pourrait)" cette restriction étant faite justement pour éviter toute confusion.

Quant à l'intégration on peut faire un topic sur le sujet j'ai quelques idées sur la question ayant travaillé durant 19 mois sur un grave problème de société qui la prenait largement en compte.

Pour Mini. Oui tu as raison le terme intégration est déjà une connerie et tes remarques sont très pertinentes.
Je ne ferai une seule constation, mon grand-père maternel est arrivé en 1930 de Prusse, il avait tout ce qui fallait pour être exclu de la communauté nationale française, d'abord il était allemand et juif pour ne rien arranger. Etant artisan tapissier il s'est installé au Faubourg. Dés que ses qualités professionnelles ont été reconnues, il a été intégré sans aucune discrimination par tous les artisans d'art du secteur et a obtenu très rapidement la nationalité française. Puis il a épousé une goy et c'est la communauté juive qui l'a exclu.
Comme quoi on peut tous être le non intégré dés qu'il y a constitution d'une communauté définissant elle-même ses propres règles.

Sur l'autre sujet tu as écrit :"Parce que pour moi l'altermondialisme n'est pas un mouvement qu'une poignée de personne peuvent s'accaparer mais une volonté de proposer d'autres fonctionnements pour un monde plus égalitaire...et il me semble que c'est toujours quelque chose en construction."
C'est tout à fait exact et c'est bien pour cela qu'il n'y a pas de "grand livre" ou bien de bible de l'altermondialisme et nous n’avons pas un Marx de service.
Si nous faisons un topic sur ce sujet j'essairai de donner une ligne de recherche mais déjà tu peux lire "Altermondialiste en France" ouvrage collectif d'Eric Agrikoliansky, Olivier Fillieul et Nonna Mayer. Le livre retrace assez bien l'historique du mouvement, qui n'est pas un parti ne l'oublions pas, et les critiques sont intéressantes.
Mais il est vrai que pour les rigoristes, l'altermondialiste est un peu difficile à comprendre puisqu'il s'agit, pour la première fois au monde d'un mouvement spontané à l'échelle de la planète.

Pour Nocom: ben oui tu te doutes bien que j'allais te répondre mais ceci sans hargne et sans violence.
Tu as écrit :"ok et de mon point de vue l'altermondialisme est un mouvement tenu par une poignée de gens dangereux"
Je l'espère bien que nous soyons dangereux pour les multinationales, le FMI, l'OMC et toutes les instances politiques qui organisent le racket légal des démunis du monde entier.
Je suis prête à répondre sur un topic spécial comme je l'ai dit précédemment.
De ce fait "cette poignée d'individus" dont tu parles avec un certain dédain a quand même rassemblé plus de 200 000 personnes au Larzac en 2003. C'est certain que Naboléon doit en rêver et même le borgne.

Le Monde Diplomatiquele seul et unique journal qui nous soutient et qui a été le premier à publier les textes d'Ignacio Ramonet ( l'un des pionniers) tire quand même à 300 000 exemplaires et ce en 25 langues.

ATTAC, l'un des mouvements fondateurs compte aujourd'hui plus de 50 000 adhérents c'est à dire plus que tous les partis politiques actuellement supposés nous représenter.

Enfin pour nous les femmes, toujours en 2003, lors du Forum Social Européen de Paris il y a eu plus de 2000 femmes venant d'Europe, d'Afrique et d'Amérique qui sont venus pour discuter des droits inaliénables de la femme dans le cadre de l'altermondialisme.
De quoi à faire rêver nos mouvements féministes qui passent leur temps à papoter dans les salons parisiens !

Ne vois, je t'en prie, aucun triomphaliste dans l'énoncé de ces chiffres, je voulais seulement dire que lorsqu'un mouvement soulève une telle participation populaire c'est bien qu'il y a une demande, une recherche, un espoir.
Et moi la mécréante je dirai :" Vox populi, vox Dei".

Tu as écrit au sujet des « filles du Botaniste » : oh, oh, on se réveille, défendre nos droits dans un pays où nous en avons finalement parait bien confortable, tandis que nous vivons encore dans un monde où globalement (ah ben oui la mondialisation a quand même un tit aspect culturel positif n'en déplaise.. ) l'homosexualité est un crime passible du pire.
Ben tu vois çà c’est déjà une position d’altermondialiste. Oui, nous les nantis il faut se réveiller et penser un peu aux autres. Nous ne rejetons pas la mondialisation nous en combattons uniquement les errances et les déviations.

Tout ceci étant dit je propose que nous revenions au sujet du topic qui est le « Fœticide féminin en Inde » mais nous pourrons, comme je l’ai déjà plus avant, reparler des autres sujets évoqués.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mer 17 Jan - 10:48

Citation :
Mais il est vrai que pour les rigoristes,
l'altermondialiste est un peu difficile à comprendre puisqu'il s'agit,
pour la première fois au monde d'un mouvement spontané à l'échelle de
la planète.



perso si on parle catégories de consommateurs je suis plutôt une hédoniste :p



eeeet c'est interdit de trouver que les plus grandes gueules parmi les
altermondialistes actuels sont des dangereux ? c interdit de pas avoir
attendu que la populace se réveille pour se poser la question : comment
est ce que je fais moi la lambda de base pour faire des choses au
profit de tous ? c interdit de définir par action concrète qq chose qui
ne ressemble pas nécessairement à du vandalisme ? t'as entendu parler
je supose d'un truc romantique inventé par les historiens appelé
"révolution de velour" çàd que dans le monde ya pas nécessairement les
uns à massacrer les autres à rassembler, ya plus peut être (mais ce
n'est que mon avis) à trouver des points de motivation chez les uns et
les autres afin de les faire bosser ensemble.. j'm bien je trouve ça un
peu kitch et mêem attendrssnt le genre "révolté de service" souvent
mêem je dis pourquoi pas.. en revanche les gens qui ont la haine quelle
que soit leur idée et qui la fédèrent autour d'eux ça m'horripile
ostensiblement..



(hey on discute hein ? ya pô de malaise.. pis si tu trouve que j'ai des
idées que toi tu pense être altermondialistes c peut être juste qu' ya
d'autres courants de pensée qui ont la mêem préoccupation sur les
sujets humains ;-) )


Dernière édition par le Mer 17 Jan - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mer 17 Jan - 11:45

Citation :
il a été intégré sans aucune discrimination par tous les artisans d'art du secteur et a obtenu très rapidement la nationalité française. Puis il a épousé une goy et c'est la communauté juive qui l'a exclu.
Comme quoi on peut tous être le non intégré dés qu'il y a constitution d'une communauté définissant elle-même ses propres règles.


j'espère que tu ne vas pas t'offusquer et me redemander de réexpliquer au besoin ce que je vais dire parce que si compris de travers très choquant..

Moi je trouve légitime l'aspiration qu'ont des parents à vouloir que leurs gamins se marient dans le cadre de leur clan, ils ne font par là que manifester un véritable amour pour leur patrimoine identitaire et culturel ce n'est pas propre aux juifs ça l'est à tous les déracinés parce que leur histoire c souvent tout ce qu'ils ont emmené et ils tiennent à le transmettre dans toute son intégrité parce que la différence c'est une richesse, c'est une source de force et plus que les autres ils en ont conscience.. grosso modo ils se disent qu'au cas où, forts de leur histoire les gamins pourront reproduire le mêem périple avec les mêem difficultés d'une part avec les mêems espoirs qu'eux de l'autre..

d'ailleurs combien on en voit à l'arrivée des gens qui pêtent les plombs pck 'ils ont pas d'histoire alors soit ils s'en inventent soit ils deviennent plus français que les français en retirent du mépris ou deviennent aussi méprisants que les autres.. ?

maintenant c comme partout ya les gens intelligents ya les gens pas intelligents qui voient là un principe religieux ce qui fait perdre toute sa symbolique et toute sa vocation profondément humaine à la chose.. (= le truc genre patrimoine identitaire et culturel.. ;-) )

zavez vu le film High Art ? perso -mais bon c mon délire pck g vécu le mêem à la maison- gt éclatée et attendrie par cette mère insupportable qui répète à sa fille :"mais enfin elle est même pas juive ta copine !"

avec des parents, des frères, des cousins, des potes, qui première question, te demandent si ta copine est juive on voit bien que c'est la dimension affective qui est en cause et pas la nécessité de reproduire l'espèce..

Je trouve que ce que je viens de dire a complètement un rapport avec les notions d'intégration et de respect de la différence c pour ça que je le laisse là.
Revenir en haut Aller en bas
sashquit
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Ven 19 Jan - 17:41

90 millions de femmes manquent en asie
chine, inde, corée du sud, vietnam, caucase, pakistan, bangladesh taiwan ...
Pourquoi : traditition,pauvreté, considération matérielle et familiale, calculs économiques
comment?
avortement,infancitide, négligence en matière de santé ou d'alimentation, abandons ...
conséquences : trafic de femmes
" si demain les hommes et les femmes pouvaient par un moyen simple décider du sexe de leurs enfants, certains peuples ne choisiraient que des garçons. Ils cesseraient donc de se reproduire et, à terme, disparaitraient. Le culte du mâle deviendrait suicide collectif." amin malouf dans le premier siècle de béatrice.
Le livre noir de la condition des femmes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Ven 19 Jan - 19:36

tin sachant que dix pour cent de ces femmes non nées auraient été lesbiennes on réduit le cheptel là faut réagir..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Ven 19 Jan - 20:33

D'abord merci à Sashquitues d'avoir cité Amin Malouf que j'admire beaucoup.

Les traditions criminelles



« Si la non violence est la loi de la nature humaine, alors l’avenir appartient aux femmes. » Gandhi.

Malheureusement si le gouvernement lutte contre de telles pratiques en rendant par exemple la dot illégale et en interdisant aux médecins de révéler le sexe des enfants lors des examens prénataux ; un formulaire à signer obligatoirement est remis à toute femme enceinte, lors de son premier examen prénatal, qui l'engage à accepter qu'on ne lui révèle pas le sexe de son enfant.
Des campagnes de sensibilisation encouragent les femmes à garder leur fille, notamment à travers une formidable action de terrain des travailleurs sociaux et du planning familial. Des bourses sont aujourd'hui proposées aux parents pour les aider à financer les frais de scolarité de leurs filles. Reste à rallier à la cause l'ensemble du corps médical, sans doute seul capable d'endiguer aujourd'hui le fœticide.

Mais la tradition demeurent et les conséquence de cette élimination systématique des fœtus féminin a des conséquences dramatiques : viols, esclavage sexuel, prostitution, trafic de fillettes vendues 200 dollars pour des mariages forcés... La traite des femmes et des jeunes filles est extrêmement prolifique vers les pays voisins, le Moyen-Orient, l'Europe de l'Est et de l'Ouest, alimentant un tourisme sexuel qui n'est pas près de se résorber.

Selon les projections de l’ONU, l’Inde devrait devenir le pays le plus peuplé du monde, et donc dépasser la Chine, en 2035. Mais combien de femmes comptera-t-il ? Le pays possède en effet la proportion la plus basse de femmes, avec 93,3 femmes pour 100 hommes, contre 105 pour 100 en moyenne dans le reste du monde.

Car ce fœticide féminin est à inclure dans un contexte de traditions de discrimination totale de la femme : difficultés énormes d’accès à l’éducation et aux services de santé. 39% d’entre elles font des mariages précoces (avant l’âge de 19 ans) et 52 % n’ont pas accès au contrôle des naissances.
Difficile du coup pour les jeunes mères de famille de trouver un emploi : les femmes ne représentent que 17% des salariés.

Pire encore, malgré les lois qui prohibent ces coutumes dégradantes, de nombreuses indiennes continuent d’être contraintes au sati (le suicide de la veuve), à la purdah (la réclusion volontaire à vie au domicile familial), et à la prostitution dans les temples dès la puberté, c'est à dire pour certaines fillettes dés l'âge de 12 ans.

Ce qu’il faut également savoir c’est que ces coutumes criminelles sont plus le fait des classes dites bourgeoises que chez les pauvres et pourtant les jeunes indiens font presque tous leurs études supérieures soit au US soit en Europe.

Lorsque l’on sait qu’au niveau de la recherche scientifique l’Inde arrive juste derrière les Occidentaux et dépasse même, dans certains domaine le Japon, on peut redouter ( et le mot est bien faible) que les porte du clonage humain soient déjà entrebâillées.

Mais comme il faut envers et contre tout rester optimistes ( pas facile actuellement) j’espère que les indiens se souviendront enfin de ce que disait Nehru, qui fut le premier président du congrès indien :
« On peut juger l’état d’une nation d’après la condition de ses femmes ».

A lire : « Quand les femmes auront disparues » de Bénédicte Manier et le livre d'Amin Malouf

A soutenir : l’ONG Parivartan ( site internet )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   Mar 20 Mar - 0:47

Diantre!!! J'ai eu du mal à retrouver ce post.
J'ai ecouté cela cet après-midi: http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/

(La semaine prochaine le thème de l'émission sera "Les métamorphoses de la violence", le deuxième volet traitera de la violence faite aux femmes. Mardi donc...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOETICIDE FEMININ EN INDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOETICIDE FEMININ EN INDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» MASCULIN FEMININ
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: