AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Erotisme féminin et anormalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
zasticot
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 5360
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Sam 1 Sep - 13:09

T'inquiète pour le reste je gère! Mr.Red

Pitain pôvre de mouah, vioque avant l'âge! elephantrose

Jusque dans ta tombe Chaton langue , toute façon y'a pas foule pour prendre le relais! MDR2

On devrait créer un topic sur le vocabulaire Lez onlien! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaton
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 10696
Age : 61
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Sam 1 Sep - 13:28

zasticot a écrit:


Jusque dans ta tombe Chaton langue , toute façon y'a pas foule pour prendre le relais! MDR2


ébencestunechancepourmoi..... MDR2


C'est comme certaine baleine et leur poisson pilote... MDRlarmes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellesaelles.canalblog.com
zasticot
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 5360
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Sam 1 Sep - 14:08

mortderire mortderire mortderire

Juste une question qui fait la baleine, qui fait le poisson pilote? MDRlarmes


bisous1 bisous1 bisous1 Ma vioque à mouah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaton
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 10696
Age : 61
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Sam 1 Sep - 14:39

Vu le physique, je ne suis pas le poisson pilote ... clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellesaelles.canalblog.com
zasticot
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 5360
Age : 32
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Sam 1 Sep - 15:10

C'est pas la baleine mais la banane à pattes courtes que tu fais! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Dim 2 Sep - 2:16

Pour en revenir au sujet, j'ai lu le texte proposé par Chaton.
Je pense également que la sexualité féminine est très complexe et que les fantasmes au féminin se heurte à beaucoup de questionnements.
Le soucis que j'ai n'est pas dans la représentation du viol comme un support de fantasme sur des textes ou des BD's faite par les femmes pour les femmes...mais plutôt dans le fait que l'on ne représente que peu "autre chose" tant du côté masculin que féminin.

Cela dit, voyant la démocratisation des "josei" mangas ( mangas adultes pour femme ) dans mon domaine, je perçois aussi que les premiers choqués par les fantasmes féminins sont les hommes.
Il est difficile de faire comprendre la différence entre fantasmes et "désirs réels" , on ne sait pas quelle est l'origine d'un fantasme...une lesbienne peut avoir des fantasmes hétéros et une hétéros des fantasmes lesbiens sans être pour autant de "l'autre bord" en pratique. Le fantasme du viol est assez récurrent chez les femmes , je suis la première à m'interroger sur l'origine de ce fantasme...d'autant que si les femmes fantasmes sur leur viol, les hommes fantasment davantage sur le fait de violer des femmes et non pas "être violés" .
Etrange et inextricable...je ne sais pas s'il existe des spécialistes qui auraient travaillé sur le sujet. Mais on constate là réellement qu'il y a une méconnaissance profonde de la sexualité féminine de façon générale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Dim 2 Sep - 11:34

bah oui ça a toujours été genre tabou.. moi ce qui m'énerve c'est le phénomène de mode en ce moment ils parlent ils parlent de sexualité féminine ils disent tout et n'importe quoi enfin comme d'hab surtout ce qui les arrange , et c'est assez paradoxal mais ce qui manque le plus sur un sujet que la première tentation serait de prendre à la légère, ce sont d'épais volumes tout ce qu'il y aurait de sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Dim 2 Sep - 16:57

Je ne sais pas si on parle vraiment de sexualité féminine. J'entends surtout davantage parler du sexe féminin en tant qu'organe ( vous me direz c'est déjà un grand pas ) ... après ce qui revient souvent c'est "mais le point G, il est ou? " , ce qui fait que dans le fond, ça reste à côté de la plaque.
Pour ce qui est de la psyché , c'est une autre histoire. Cependant, je perçois qu'il existe de plus en plus de supports disponibles côté érotisme à destination des femmes et c'est là que j'entends dire des trucs qui me font tiquer.

Par exemple, on sait depuis longtemps que beaucoup d'hommes fantasment sur les lesbiennes. Lorsqu'on voit le succès des histoires "entre hommes" auprès du public féminin...l'analyse que j'en lis en général ne me convient pas. Là, la représentation d'une sexualité plus "crue" entre hommes permettrait soit disant aux femmes de faire une projection dans une sexualité de "domination" qu'elles n'arriveraient pas à assumer dans une société qui les soumet.
D'après les réactions que j'ai pu en voir chez les nanas branchées par ça...j'avais simplement l'impression que ça leur plaisait de voir des "bomecs" ensemble, de la même façon que les hommes peuvent être branchés par l'image de deux filles ensemble.

Enfin, le truc que je me dis c'est qu'au moins, les supports sont là, et les interrogations qui vont avec devraient suivre...mais effectivement, il risque de se dire beaucoup de conneries sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   Mar 4 Sep - 21:26

Aurore Dorval, elle a ecrit des nouvelles erotiques sur la domination... Au alors la sexualité lesbienne, n'est pas la sexualité feminine....
Bon cela va être decousu, je suis enervée un chouilla et ce n'est jamais bon pour mon fil conducteur, déjà qu'il n'est jamais bien droit.

------------------------------------------------------------

C'est toute l'histoire de la femme. Celle-ci depuis des millenaires subie, l'homme lui agit. Que cela soit dans la vie mais aussi en sexualité. Du moins, c'est ainsi dans l'imaginaire collectif. Difficile alors d'y déroger. La chrétienté y a joué un grand role, mais pas seulement. Jusqu'au haut moyen-age, l'on pensait que l'uterus pouvait dérégler l'humeur des femmes en ce déplassant a l'intérieur de son corps, vous me direz moi je pense bien souvent que l'homme pense avec sa queue!
Beaucoup de femme, pour avoir voulu deroger à cette régle son morte. Une femme qui avaient une sexualité (qui ne ce contentait pas d'attendre que monsieur est fini son affaire) etaient considérée comme une sorciére et brulee entre le XII et XVIII. Sans même aller jusque là, une femme qui osait porter des vêtements d'homme était condamnée a mort. Dans les cas d'homosexualité feminine, souvent la femme qui restait feminine etait considérée comme une victime, si l'autre osait se vetir comme un homme, c'est l'usurpation de rôle qui là était puni, plus qu'une perversion sexuelle.
Sans un fort besoin de main d'oeuvre lors des XVIII XIX eme siecles, sans les guerres successives, je ne pense pas que l'histoire de l'émancipation feminine auraient été la meme. Apres, le fait que les femmes ait dut prendre des roles, jusqu'ici reservé aux hommes, ne veux pas dire que dans l'imaginaire collectif, l'évolution est été aussi rapide.

Les femmes sont loin d'avoir apprivoisé leurs corps. Qui s'interresse a la frigidité feminine, quand le viagra fait un carton? Une femme echangiste est forcement la victime du mâle, une sado-maso, si elle n'est pas maso, n'est pas une femme, ... malheureusement les hommes ne sont pas les seuls a le penser. Combien de femme n'ose pas ce masturber, d'ailleurs combien ignore que cela soit possible (ca existe oui oui), combien lorsqu'elles font l'amour exprime leurs désirs,....

La litterature, est aussi le reflet de la société, meme si elle la devance souvent. Il y a tout de même des imperatifs éditoriaux.

En ce qui conserne le viol. Il est faux de dire que la femme ne viol jamais l'homme, c'est juste que quand elle, elle viole un homme, elle le tue ou en absorbe son essence. C'est l'histoire des succubes. Encore une fois, l'échange des roles rend la femme demoniaque!

Si deux lesbiennes ensemble sont bien le fantasme de la plupart des hommes, c'est parceque dans leurs fantasmes, la plupart du temps l'homme est le chevalier en armure et EPEE qui vient délivrer ses deux demoiselles, enfin elles pourront assouvir leur désirs. Enfin bon je pense que vous connaissez l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erotisme féminin et anormalité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erotisme féminin et anormalité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le préservatif féminin
» Les Ordinateurs sont-ils du genre masculin ou féminin ?
» Course cycliste Trophée d'or féminin
» Catch féminin dans une piscine au chocolat
» un tit jeu mots au féminin ou masculin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: