AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Toujours d'actualité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chaton
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 10696
Age : 61
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Toujours d'actualité...   Jeu 21 Fév - 15:51

PARIS (AFP) -
Par Martine VERON

Malgré des avancées, les femmes sont toujours moins payées que les hommes, sous-représentées aux postes de responsabilité et en première ligne pour les tâches familiales, selon un vaste panorama publié jeudi par l'Insee.


La persistance des inégalités entre hommes et femmes, révélée par la nouvelle édition de "Regards sur la parité" (la précédente remonte à 2004), devrait nourrir les débats de la prochaine Journée internationale des femmes, le 8 mars, traditionnel moment des bilans pour les mouvements féministes.

Cette vue d'ensemble, réalisée par l'Institut national de la statistique et des études économiques, montre la persistance des traditions dans l'orientation scolaire, les secteurs d'emploi occupés et le partage des tâches domestiques, avec des conséquences en termes d'inégalités de temps de travail, de responsabilités et de salaire.

Les filles ont globalement de meilleurs résultats scolaires que les garçons et font plus souvent des études supérieures, mais elles continuent à investir les filières les moins porteuses en termes d'emplois (64% de filles en terminale économique et sociale, et 81% en littéraire).

Elles vont plus souvent à l'université (59% des inscrits), et forment le gros bataillon des instituts de formation des maîtres (IUFM) et des écoles paramédicales et sociales. Les écoles de commerce connaissent en revanche une situation plus équilibrée.

Les secteurs d'activité restent donc "très sexués" : les femmes occupent 75% des emplois dans les secteurs de l'éducation, santé et action sociale, et 61% dans les services aux particuliers, où les salaires sont peu élevés.

Inchangé ou presque, le partage des rôles dans la sphère domestique : la garde des enfants est "une activité généralement prise en charge par les femmes", qui sont aussi vouées à l'aide des personnes âgées, dont le nombre va augmenter fortement dans les années à venir. Lorsqu'un enfant s'occupe de ses parents, c'est la fille dans 70% des cas, selon l'Insee.

Enfin, les femmes consacrent quotidiennement deux fois plus de temps que les hommes aux tâches domestiques.

Pourtant, le taux d'activité des femmes augmente (il est passé de 60% en 1975 à 82% en 2006), alors que celui des hommes baisse légèrement (de 97% à 95%).

Mais les femmes sont plus touchées par le chômage, bien qu'elles aient profité plus que les hommes de la baisse actuelle (en 2006, leur taux de chômage est passé de 10% à 8,4%, mais de 7,9% à 7,5% pour les hommes).

Près de 31% des femmes sont à temps partiel, contre 6% des hommes.

Malgré des progrès, l'écart entre salaires horaires nets moyens pour les salariés à temps complet était de 23% en 2005, et même de 27% chez les cadres. Dans le secteur des services, l'écart est proche de 30%, comme dans la fonction publique hospitalière (27%).

Les différences de caractéristiques (éducation, expérience, temps de travail, types d'emploi ...) n'expliquent, selon l'Insee, qu'environ 75% des écarts de salaires mensuels.

Dans le privé, seul un poste d'encadrement sur quatre est occupé par une femme. Dans la fonction publique d'Etat, seuls 16% des emplois de dirigeants sont occupés par des femmes.

En politique, les femmes ont gagné en parité, mais essentiellement pour les élections où la loi est contraignante, comme les municipales. Pour les autres scrutins, elles sont, comme ailleurs, encore bien loin de la parité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellesaelles.canalblog.com
Chaton
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 10696
Age : 61
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Toujours d'actualité...   Ven 11 Avr - 12:05

Elections municipales et cantonales 2008 :

9 ans après la réforme constitutionnelle,

les partis politiques résistent encore à la parité


91,5% d'hommes maires dans les villes de 3 500 habitants et plus…

86,9% d'hommes conseillers généraux...


Grace à la loi du 31 janvier 2007, imposant notamment l'élection d'autant d'adjointes que d'adjoints, les conseils municipaux constituent désormais l'avant-garde démocratique de la révolution paritaire, en fort contraste avec la lente féminisation des conseils généraux où seulement 13,1% de femmes ont été élues en 2008, contre 10,9% seulement en 2001. Pourtant, avec 83,5% d'hommes investis tête de liste aux élections municipales et 79,1% d'hommes candidats aux cantonales (pour autant de suppléantes), les partis politiques Français continuent à faire figure de mauvais élèves tant au niveau européen qu'au niveau international.

Signalons que des différences importantes persistent entre les partis de la majorité actuelle et de l'opposition : Malgré des gestes forts venant du Gouvernement et de la Présidence en matière de parité, l'UMP et le Nouveau Centre ne témoignent d'aucun volontarisme dans ce domaine, dans les

villes de 30 000 habitants et plus le pourcentage de femmes maires ne dépasse pas les 8%; alors que du côté des socialistes, dans les villes de la même catégorie, entre 14 et 16 % de femmes ont été élues maires. Résultats pourtant, rappelons le, bien en dessous des objectifs déclarés par la Gauche pendant la campagne électorale. Les élections cantonales ne font que confirmer les craintes affichées par l'Observatoire au moment des dernières modifications électorales. L'introduction d'un ticket mixte entre titulaires et suppléants a été l'occasion de cantonner les femmes au rôle de suppléante, quel que soit le parti.

Il reste donc visiblement nécessaire de rappeler aux partis politiques que la modification du 23 juin 1999 de notre Constitution les rend directement responsables d'un nouveau principe républicain : le partage des responsabilités entre les femmes et les hommes dans l'ensemble des mandats et fonctions électives. Ainsi, force est de constater que quand la loi n'est pas directement contraignante, les stratégies électorales continuent à primer face au projet démocratique de l'égalité entre les femmes et les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellesaelles.canalblog.com
Misfit Cat
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 13300
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Toujours d'actualité...   Ven 11 Avr - 12:08

Impressionantes ces statistiques... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezzone.over-blog.com/
Misfit Cat
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 13300
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Toujours d'actualité...   Sam 25 Avr - 12:12

Le G20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'OTAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et pendant ce temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Photo AFP

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezzone.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toujours d'actualité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours d'actualité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La location de frégates Fremm à la Grèce toujours d’actualité
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Saint Mandrier , c'est toujours aussi joli.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: