AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aide aux femmes d'Hassi Messaoud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misfit Cat
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 13300
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Aide aux femmes d'Hassi Messaoud   Ven 16 Avr - 6:59

APPEL A L'AIDE AUX FEMMES D'HASSI MESSAOUD
Solidarité, mobilisation !


Jeudi 15 avril - Marche Mondiale des Femmes France


Suite à la connaissance que nous avons eu de nouvelles violences faites aux femmes travaillant à Hassi-Messaoud en Algérie, nous vous retransmettons ce mail à envoyer de toute urgence.


Par ailleurs, nous avons fait savoir aux associations qui ont retransmis l'information que nous aimerions faire plus, et proposé un rassemblement à l'ambassade d'Algérie, et, si possible, devant tous les consulats en France.


Une réunion des associations de femmes en Algérie étant prévu ce dimanche, nous attendons de leurs nouvelles afin, si possible, de se mobiliser le même jour qu'elles, partout où cela sera possible, avec toutes les associations qui le voudront.




Lettre à envoyer par courrier ou par mail à :
Madame Rashida Manjoo, Rapporteure spéciale sur les violences faites aux femmes , OHCHR-UNO, 8-14 Avenue de la Paix, 1211 Geneva 10, Switzerland , mail : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Madame,

Je tiens à vous alerter des faits extrêmement graves qui ont lieu actuellement dans la ville de Hassi-Messaoud, base pétrolière du sud algérien.


Depuis plus de 2 mois, des femmes, venues des 4 coins du pays afin de subvenir au besoins de leurs familles travaillant dans les bases pétrolifères, se font agresser régulièrement la nuit. Elle sont violées, torturées, brulées vives. Leurs maisons sont saccagées et pillées par des hommes armés de gourdins, de haches, de couteaux, leurs têtes encagoulées ou même, à visages découverts. La plupart du temps, les femmes ont beau hurler, aucun voisin ne leur vient en aide. Lorsqu'elles se rendent au commissariat, elles doivent supplier pour que leurs plaintes soient enregistrées par des policiers méprisants. Ces crimes ne sont jamais poursuivis en justice.

Nous savons aussi que des meurtres ont eu lieu. Il y a une dizaine de jours une femme a été brûlée vive et se trouve actuellement dans le coma à l'hôpital de Ouargla.

Dans la nuit du dimanche 12 avril, les agressions ont redoublé. Les femmes que nous avons eu au téléphone parlent d'un imam qui aurait incité les hommes à passer à l'acte.


Ces crimes sont la conséquence directe de la tragédie du 13 juillet 2001 dont il est important de rappeler les faits : plus d'une centaine de femmes furent violées, torturées et enterrées vivantes par 400 à 500 hommes. Sur cette foule ayant commis ce pogrom, seuls vingt-neuf hommes ont été accusés. De ce nombre, 3 hommes seulement ont réellement purgé des peines. Les autres ont été condamnés par contumace ou encore, innocentés !


Aujourd'hui, dans cette atmosphère où l'impunité fait loi, les femmes sauvagement agressées ne savent plus vers qui se tourner. Devant la non assistance des pouvoirs publics, nous vous prions d'intervenir de toute urgence auprès du gouvernement algérien afin qu'il assure la sécurité et l'assistance légitimes de toutes ces citoyennes algériennes.


Veuillez agréer, Madame la Rapporteure spéciale, l'expression de nos sentiments les meilleurs


SIGNATURE
--

(Source : Marche Mondiale des Femmes, 25/27 rue des Envierges, 75020 Paris
Tel 01 44 62 12 04, 06 80 63 95 25
site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezzone.over-blog.com/
Agnes
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 6265
Age : 42
Localisation : 17
Humeur : espérance
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Aide aux femmes d'Hassi Messaoud   Ven 16 Avr - 17:19

Quelle horreur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agnespoesie.canalblog.com
Chaton
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 10696
Age : 61
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Aide aux femmes d'Hassi Messaoud   Sam 1 Mai - 18:50

J’ai mal à mon Algérie pour le sort qu’elle réserve à ses femmes
lundi 26 avril 2010, par Djemila Benhabib



J’ai frémi de douleurs lorsque j’ai appris l’horreur dont sont victimes des femmes travailleuses à Hassi Messaoud. Une fois la nuit tombée, des dizaines de lâches armés jusqu’aux dents se sont transformés en justiciers de l’ordre moral, en traquant des travailleuses jusque dans leurs modestes logements pour marquer leur chair du sceau de l’infamie et leur infliger les pires sévices. Singulièrement, pour m’extraire du choc que je venais de subir par cette lugubre nouvelle, Kateb Yacine est venu à ma rescousse pour me dire : « Une femme libre, les scandalise ! ».

Lorsque la ville sombre dans le noir, une pluie de malédictions s’abat sur ces travailleuses venues des quatre coins du pays pour gagner leur pain. Soutiens de famille pour la plupart, elles ont renoncé à leur milieu de vie habituel pour parcourir des centaines de kilomètres et nourrir plusieurs bouches. Leurs gîtes ont été saccagés et leurs effets personnels volés et, comme si cela ne suffisait pas, les viols et les tortures se sont multipliés et banalisés sans que cela n’ébranle, outre mesure, les services de police complices de ces atrocités. Qu’arrive-il à cette ville, l’une des plus sécurisées du pays où se bousculent les compagnies pétrolières étrangères ? La ruée vers l’or noir obscurcit-elle tant les esprits ? Que se passe-t-il dans cet îlot orangé du Sahara où poussent le laurier-rose et l’eucalyptus et qui fait courir les touristes européens friands de méditation, de nuits étoilées et de thé vert ?

L’histoire retiendra qu’à l’ombre de l’oasis où les torchères crachent leurs volutes de fumée vers le ciel et où le dollar est roi, coule le sang des femmes, témoins d’un âge qu’on pensait révolu. Les corps de ces travailleuses porteront, pour toujours, à tout jamais, les stigmates de ces nuits rythmées de leurs cris de souffrance. Saigner les travailleuses et ouvrir grands les bras aux compagnies étrangères pour pomper les richesses du pays, est-ce la conception du développement économique version 2010 ? Hassi-Messaoud aurait pu devenir une source folle d’espérance, elle qui a su transformer cette terre ingrate en symbole de richesse. Et pourtant le miracle n’est que mirage. Qu’est-ce que la richesse d’un pays lorsqu’elle se bâtit sur la douleur des femmes ? Aujourd’hui, au delà des maux qui submergent mon être, je suis traversée par une immense colère car j’ai le sentiment que la barbarie qu’a connue Hassi Messaoud en juillet 2001 (et qui a fait une cinquantaine de victimes dans le quartier d’El Haïcha - toutes des femmes - à la suite d’un prêche virulent d’un obscur imam) se répète.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Comment se faire une raison lorsque la vie des femmes n’est que broutille ? Comment se faire une raison lorsqu’on les identifie aux tares de la société ? Comment se faire une raison lorsque le travail des femmes est érigé en crime et que le meurtre est promu en norme sociale ? Comment se faire une raison lorsque les commissariats de police se transforment en lieux de lynchage pour crucifier les victimes et célébrer les bourreaux ? Comment se faire une raison lorsque la justice s’égare et que l’injustice est érigée en système ? Que faire pour déchirer le voile opaque de l’indifférence ? Que faire pour crever le monstrueux silence des interdits, cache-sexe de l’islamisme ? Est-ce possible que la représentation qui rend sataniques les femmes, si chère aux islamistes, ait triomphé ? Est-ce possible que la politique de l’amnésie générale du président Bouteflika ait fini par faire son œuvre ? Est-ce possible que l’Algérie marche à reculons ? Est-ce possible que l’Algérie régresse cruellement ?

Il y a, au moins, une évidence qui rebondit à chaque fois que l’histoire balbutie à l’ombre des interdits et des injustices, nulle lumière, nulle aube ne peut se lever. En effet, le Code de l’infamie adopté en 1984 continue de nourrir les violences à l’égard des femmes en les subordonnant aux hommes. Si l’on ajoute à cela l’intoxication intégriste et la vétusté des sphères éducatives, sociales et culturelles à commencer par le système éducatif, inutile de se surprendre des terribles dérives actuelles. Tout ce qui permet à l’être humain de se construire et à un peuple de s’épanouir est proscrit et banni par le régime bouteflikien. Est-ce de cela dont ont rêvé les moudjahidates de la guerre de libération ? Est-ce de cela dont rêvaient les marcheurs du 22 mars 1993 ? Est-ce de cela dont rêvaient les victimes du terrorisme islamiste ? J’en doute fort. Aujourd’hui, j’ai mal à mon Algérie pour le sort qu’elle réserve à ses femmes. Le degré de développement d’un pays se mesure au degré d’émancipation des femmes, disait Engels. Et nous en sommes loin en Algérie, terriblement loin. Le développement y est tel un mirage. Exactement comme Hassi-Messaoud m’apparaît… comme un mirage, le mirage du développement. Quelle désolation !

Djemila Benhabib

auteur de Ma vie à contre-Coran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ellesaelles.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aide aux femmes d'Hassi Messaoud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aide aux femmes d'Hassi Messaoud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'APCE aide les Femmes
» L' aide alimentaire plus juste grâce aux Femmes
» Mon Opération TIMIMOUN 1957..(suite)
» LoveYourLines : le hashtag qui aide les femmes à assumer leur vergetures
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: