AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contre le viol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misfit Cat
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 13300
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Contre le viol...   Mar 2 Juin - 14:04

Après Yvette Roudy, voilà Clara Morgane contre le viol

Par Chloé Leprince | Rue89 | 28/05/2009 | 17H52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ce jeudi matin démarrait la campagne contre le viol du CFCV, association qui a vingt-cinq ans de prévention contre le viol à son actif. Le collectif féministe contre le viol a choisi l'actrice de X Clara Morgane pour tenir le rôle féminin. Le scénario de ce qui se présente comme un court métrage érotique un peu cheap joue sur les classiques du genre : le plombier qui monte les escaliers, arrive essoufflé sur le pallier et sonne à la porte, sur fond de générique en lettres roses.

Clara lui ouvre en robe blanche cintrée sous les seins. Pieds nus dans un appartement blanc laiteux, elle lui dit qu'elle « en pouvait plus de l'attendre ». Son évier fuit, le plombier lui emboîte le pas, on ne le voit pas. Elle se penche, on devine que le type s'échauffe. Il pose son sac, mais Clara lui demande ce qui lui prend. Elle finit en lui disant « t'as vu ta tête ? » et déroule le message de la campagne : « Le désir, c'est pas contagieux, alors quand c'est non, c'est non. » Voir la vidéo :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A la rédaction, certain(e)s ont été d'emblée emballés par la pub, d'autres plus mitigés sur les cheveux savamment négligés de l'actrice porno et sa touche de gloss sur la lèvre inférieure. Car cette campagne 2009 rompt plutôt avec les messages précédents.


Même les allumeuses…


Cette fois, on insiste sur le fait que même les allumeuses ne sont pas responsables d'un viol. En gros, le contraire du « après tout, elle l'a pas volé ». A la fin, le clip rappelle d'ailleurs :

« Sans consentement, c'est un viol. Le viol est un crime, seul l'agresseur est coupable. »

Le fait de cibler spécifiquement sur une fille très jolie et un peu aguicheuse est relativement nouveau, quand on compare aux représentations du viol dans les médias jusqu'ici. Dans les années 70-80, par exemple, c'est souvent des femmes assez âgées qu'on interviewait dans les reportages sur l'augmentation des agressions (comme pour les sujets sur la contraception, d'ailleurs).

Et, il n'y a pas si longtemps, on se souvient que les Chiennes de garde et autres avaient hurlé pour le recours à l'esthétique porno-chic dans la pub… ou encore, en 2000, « Babette, je la lie, je la fouette et parfois elle passe à la casserole » pour une ode à la crème fraiche.

Loin de Clara Morgane et de l'arme parodique pour faire défendre un message de défense des femmes,Yvette Roudy, en 1983, avait même voulu faire passer une loi sur l'utilisation d'images considérées comme dégradantes de la femme (qui s'était finalement résumée à un texte contre la discrimination professionnelle). Peu probable par exemple que les féministes de l'époque auraient fait fait appel à Linda Lovelace après « Gorge profonde ». (Voir la vidéo)



Mais, avec cette parodie, le collectif CFCV a voulu cibler un public plus jeune. En l'occurence les 15 et 25 ans, pour qui on traduit carrément le slogan « quand c'est non, c'est non » en langage texto à l'écran : « Kan c non c non ».

Explosion des statistiques


Depuis trente ans, le nombre d'agressions sexuelles a grimpé, ou en tous cas les plaintes. En 1978, on dénombrait 1500 viols en France et huit mille agressions sexuelles, d'après ces archives. Vingt-huit ans plus tard, en 2005, le ministère de l'Intérieur répertoriait 4412 affaires de viol sur personnes majeures, soit trois fois plus.

Autres chiffres du côté de l'Insee : en 2007 et 2008, 7,8% des femmes de 18 à 75 ans auraient été victimes d'agressions sexuelles (parmi lesquelles les rapports sexuels forcés restent toutefois minoritaires).
Le CFCV collectif féministe contre le viol rapppelle au passage que 80% des victimes connaîtraient leur agresseur.
A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

    ► D'autres articles sur le viol
    ► Accusé de viol, « il faisait très bien l'amour »
    ► Le rappeur Orelsan en veut à son tour à la liberté d'expression

Ailleurs sur le Web


    ► Le collectif féministe contre le viol
    ► Le site de la campagne avec le spot ► Le site des Chiennes de garde
    ► Candia se justifiant sur la pub Babette
    ► Le site officiel de Clara Morgane



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezzone.over-blog.com/
Misfit Cat
Déesse parmi les déesses
avatar

Nombre de messages : 13300
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Contre le viol...   Mar 2 Juin - 14:05

1983-2009 Quand l'histoire se répète



Par Olympe le jeudi 28 mai 2009, 23:00


Un article de Chloé Leprince sur Rue 89 m'a amenée à faire quelques recherches. Non pas sur la campagne contre le viol qui en est le sujet principal mais sur une loi antisexiste qui aurait été votée en 1983.

A l'époque, au journal de 20H Yvette Roudy faisait preuve d'un bel optimisme en annonçant que son projet de loi antisexiste ( point par point calqué sur la loi anti raciste de 1972) qui autorisait notamment les poursuites pour toute atteinte à l'image de la femme et de sa dignité aurait un fort effet dissuasif, comme cela avait été le cas pour la loi antiraciste.

Mais que se passa-t-il réellement ?

En réalité cette loi n'a jamais été présentée à l'Assemblée nationale. .

Parceque, cela va vous étonner ,
(je reprends ici le texte de Gisèle Halimi)

" une levée de boucliers d’une extrême violence met les féministes en accusation. Accusations de censure, de puritanisme, de retour à l’ordre moral. Vous l’avez compris, la publicité, principalement, qui entend déployer en toute impunité ses panneaux indignes, a mal au fric. Donc elle se bat, vitupère, diffame, créé un barrage rendu insurmontable par l’adhésion quasi unanime des médias. Tout est bien lié. La ministre des Droits des femmes, dénoncée comme « l’ayatollah Roudy » voudrait instaurer une « police des fantasmes » « tuer l’érotisme ».
(...)
Simone de Beauvoir ne s’y est pas trompée. Elle monte au créneau. Dans son article La femme, la pub et la haine, elle dénonce « cette petite minorité de profiteurs, enragés comme des chiens à qui on menacerait de retirer leur os : ils sont soutenus par de nombreux journaux car ils vivent en grande partie de la publicité ». Elle explique très justement qu’une telle loi accorderait aux femmes qui se sentiraient agressées « un pouvoir de contestation » et non de censure. Et comme en toute démocratie, les juges trancheraient.

La loi antiraciste a proscrit les affiches du Noir débonnaire s’extasiant sur son « Y’a bon Banania ». Pourquoi pas celle de la femme chienne vantant les collants Dim ?
(...)
Le pouvoir politique, toujours masculin à 90%, refuse le débat pour une nouvelle loi antisexiste.(...) Donc après l’enregistrement sous le numéro 1383 à l’Assemblée Nationale du projet de loi antisexiste, il restait à l’inscrire à l’ordre du jour pour qu’il fût débattu et soumis au vote.
Que croyez-vous qu’il arriva ? François Mitterrand torpilla. En catimini, bien sûr. Il fit savoir qu’aucune urgence n’exigeait que les parlementaires s’attelassent à l’œuvre. Qui décide de l’ordre du jour à l’Assemblée Nationale ? La conférence des Présidents. Majorité absolue : celle du gouvernement et de l’Elysée. Donc, en 1983, François Mitterrand parle à François Mitterrand. Et obtient gain de cause. Le projet ne fut donc jamais discuté à l’Assemblée Nationale."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lezzone.over-blog.com/
 
Contre le viol...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour ou contre le vaccin ROR ?
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» A ceux qui sont Contre.
» Pétition à Marrakech contre le bureau syndical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lez Only :: L'AGORA :: Féminisme-
Sauter vers: